PRANAYAMA : Viloma / Anuloma Ujjayi


D'après le yoga, le souffle dans la narine droite est dit chaud

et celui de la narine gauche est dit frais.

Aussi a-t-on nommé symboliquement le "nadi" droit souffle du soleil ou "pingala"

et le "nadi" gauche souffle de la lune ou "ida".

                                    L'énergie qui coule par le "pingala nadi", ou souffle du soleil,                                                            produit dans le corps une chaleur qui accélère le fonctionnement des organes.

Au contraire l'énergie du souffle de la lune, "ida nadi", est rafraîchissante,

elle calme le fonctionnement des organes.

Cet exercice de respiration alternée a pour but de maintenir en équilibre des processus cataboliques et anaboliques du corps et de purifier les nadis.




Pratique Viloma Ujjayi:


-Inspirez par les deux narines en Ujjayi.

-Bouchez la narine droite avec le pouce de la main droite et  expirez le plus longuement possible, par la narine gauche seulement.

-Relâchez la narine droite, inspirez à nouveau par les deux narines en Ujjayi.

-Bouchez la narine gauche avec le pouce de la main gauche et expirez par la narine droite.

Il sera souhaitable de recommencer en effectuant au minimum 8 à 10 cycles.


Pratique d’Anuloma Ujjayi:


-Expirez par les deux narines en Ujjayi.

-Bouchez la narine droite avec le pouce de la main droite et  inspirez le plus longuement possible, par la narine gauche seulement.

-Relâchez la narine droite, expirez à nouveau par les deux narines en, Ujjayi.

-Bouchez la narine gauche avec le pouce de la main gauche et inspirez par la narine droite.

Il sera souhaitable de recommencer en effectuant au minimum 8 à 10 cycles.



Bienfaits physiques:


Cette façon de respirer permet d’allonger progressivement la phase expiratoire,

ce qui va développer un état de calme et aboutit physiologiquement

à une amélioration de la capacité respiratoire.

En effet une expiration plus complète entraîne une meilleure évacuation des toxines et la venue d’une inspiration qui sera elle aussi  plus profonde.

On pourra également constater, après cette pratique, une propension plus grande à l’intériorisation et à un sentiment d’équilibre intérieur.